Menu

Sortie estran 3 juillet 2022 (Commission environnement)

A LA RECHERCHE DE LA GRANDE NEBRIE

Le RDV est fixé à 13 H sur la plage sud de Boed avec Cyrille, Christelle et les autres kayakistes du CKCV ( Marie-Pierre, Anne, Ida, Franck, Ludovic, Geneviève, Lolo, Françoise, Yves, Sylvie et Annick ).

C'est 3 h avant la basse mer car nous devons regarder ce qui se passe dans la laisse de mer (ce qui est laissé par la mer à chaque marée). Elle est constituée d'algues, de bois, de cadavres, de déchets et forme un cordon brunâtre plus ou moins sec selon l'heure de la marée.

Cyrille nous explique comment cette laisse de mer est à la base d'un écosystème car elle abrite et fait vivre différentes espèces d'invertébrés (araignées, coléoptères, crustacés, diptères), de différentes tailles (du mm jusqu'à 3 cm). Leur rôle essentiel est de décomposer la laisse de mer et de « nourrir » en retour les plantes des dunes avec les matières azotées et les poissons, les mollusques, les oiseaux de plage (gravelots à collier interrompu) avec les sels minéraux.


                                                                             

Avec ces informations nous sommes impatients de voir toutes ces petites bêtes. Pour cela, Cyrille découpe un morceau de laisse composé de zostères sèches, d'algues (fucus ascophille) qu'il secoue sur le tamis au dessus d'un drap blanc. En premier, nous voyons sauter les puces de mer petites et grandes mais nous avons besoin de la loupe pour mieux observer les couleurs et formes des araignées, des différents coléoptères (cercyons, staphylins) et diptères (mouches).